Portfolio

 

À Propos

Graphiste illustrateur spécialisé dans la technologie.
Pourquoi l’illustration technologique? Pour montrer avec humour et pertinence tout types de sujets liés à l’innovation traiter de leurs enjeux, de leur avancées. Illustrateur technologique par passion et graphiste aimant raconter des histoires, Alain Bousquet travaille aujourd’hui en indépendant depuis 2010. Basé à Paris, il est polyvalent, vous pouvez le consulter sur toutes vos problématiques visuelles, d’identité, de mise en page, de la création à la fabrication. Expérience de graphiste dans la publicité, en régie presse (Le Monde publicité Opérations spéciales, Safari -Télérama, Capital Régie), Leam communication et en agence (Agence V, Editions Assouline, Memory). Expérience en illustration technologique (Campus supplément Le Monde, Le Parisien Magazine, Banque Caceis) Expérience en édition (Le Robert édition spéciale Puy-de-dôme, M Prime Energy Les cas des sites isolés, Foncière Directe promotion immobilère, en édition de beaux livres «Des hommes vivent ici» de Marion Osmont chez Images Plurielles) Campagne d’affichage Synergence pour Coca Cola Opération Tri sur les pistes. Représenté en Belgique par François Xavier Descamps (Agence Sparadraps)

Attentif : Aux besoins de ses clients pour diffuser leur message, livrer la meilleure solution. Aux détails, qui sait ce qui s’y cache?
Livraison : Aux conditions fixées ensemble, pour en faire un moment de partage convivial.
Arguments : nous en sommes si riches lorsqu’il s’agit de satisfaire une fantaisie ! A. Dumas
Imagination : Nécessaire dans la conception de votre image.
Nouveauté : Le vintage de demain.

Bienvenus : Bâtissons sur des bases bienveillantes.
Obstiné : Parce que défaire et refaire, c’est toujours faire Unité dans un ensemble. Respect de l’identité d’univers existants ou ultérieurs.
Satisfaction et/ou A Hard Day’s Night, c’est selon.
Qualité C’est la norme.
Urgence : Conditions de travail intéressantes quand elles ne restreignent pas le long terme.
Exactitude : La politesse des rois.
On se dit «Tu ?»